3 conseils pour devenir plus fort mentalement

Share :

On s'est tous posé cette question : comment devenir un joueur plus solide mentalement ? Le Tecnimag vous donne quelques clés

L'une des clés est de progresser sur sa concentration en étant capable de jouer tous les points avec de l’intensité en match.

Frustration tennis


Le constat :

La concentration peut grandement s’améliorer avec de la méthode

Contrairement à ce que l'on pense, on ne joue pas tous les points avec la même intensité. Sans s’en rendre compte on est plus concerné par une balle de jeu ou de set que par un point joué à 1-1 et 15A 

D’autres moments du match peuvent générer de la baisse d’intensité mentale. 
Après le gain du 1er set par exemple, il y a souvent un relâchement qui se traduit par des fautes directes ou quand on mène facilement et on a tendance à sortir du match.

Que dire de ces périodes de frustration ou de colère après un point facile raté ou un peu de réussite côté adverse ? En 2 minutes, on peut sortir du match et perdre 3 jeux d’affilé.

De très nombreux joueurs subissent ces baisses de concentration sans savoir comment progresser sur cet aspect de leur performance.
Une première étape consiste à prendre conscience de ces baisses d’intensité, de ces périodes de match faciles pour son adversaire. Cela permettra d'avoir une meilleure analyse des fautes directes et des mauvais choix que l'on a fait durant le match et qui ont entrainés des baisses de concentration.

La solution :

Apprendre à conditionner son mental sur le court sans aide extérieur, simplement en sortant un peu plus chaque jour de sa zone de confort


3 clés pour progresser :


Apprendre à ne pas accepter de faire des fautes à l’entraînement

Bien souvent, on fait beaucoup de fautes à l’entraînement sans être dérangé plus que ça. Alors que, paradoxalement, ces mêmes fautes nous rendent fou furieux en match. L’idée ici consiste à inverser le processus, à ne pas accepter les fautes à l’entraînement mais à, en revanche, être plus tolérant avec soi-même en match.

Comment faire à l’entraînement ?

Il est fondamental d’avoir une intention précise sur chaque frappe. Je joue une zone sur chaque balle avec une qualité de balle vitesse / effet / trajectoire que je choisis.

A chaque faute, il faut se dire "NON" et faire immédiatement l’effort sur la balle suivante, notamment sur le jeu de jambe afin de mettre absolument la balle dans le court. Si vous êtes plus exigeant sur votre placement vous réduirez considérablement les fautes.

90% des fautes non provoquées sont la conséquence d’un mauvais processus :

  • Je joue sans une vraie intention
  • Mon placement n’est pas précis
  • Le coup joué manque d’engagement

Jouer tout un entraînement avec seulement 2 balles vous poussera à changer vos habitudes et à sortir de votre zone de confort.
 

Apprendre à enchaîner les bonnes séries

Il est fréquent de se relâcher après un bon jeu, un bon set et de lâcher bêtement des points à son adversaire par manque de « présence ».


Comment faire à l’entraînement ?Mental tennis

Un bon point, une bonne série doit vous donner envie reproduire ces bonnes séquences.
Devenir capable de reproduire 2 fois, puis 3 fois puis 10 fois un bon coup demande un effort spécifique de concentration. Identifier un objectif de répétition, tenter, échouer, recommencer c’est le processus qui vous permettra de gagner en « présence ».

Le travail du service est un excellent moyen pour renforcer votre capacité à reproduire des bonnes séries. Vous choisissez une zone dans le carré de service en fonction de votre niveau et vous cherchez à jouer 10 fois de suite dans la zone. A chaque erreur vous repartez de 0.

 


Apprendre à casser des spirales négatives

Nous avons tous subi des séries de points, de jeux avec une attitude négative de frustration et de colère etc… Quel processus engager pour sortir de cette mauvaise spirale ? Dans ces moments de tension, la solution pour en sortir consiste à trouver du positif, comme une petite lumière qui va éclairer un nouveau chemin.

Comment faire en match ?

Si je suis dans le 1er set, par exemple, et que je joue mal, il faut se dire que le match est loin d’être fini et accepter de ne pas avoir été bon sur ce début de match.

Le 2ème set est un nouveau défi pour se relâcher. C’est une chance que je vais saisir pour montrer ce dont je suis capable en jouant cette chance à fond !
Apprendre à chercher une petite lumière positive quand ça va mal sur le court doit vous aider à passer à autre chose et à sortir d’un moment de frustration.

C’est un processus qui permet de revenir dans le présent et de nettoyer la frustration afin de repartir de l’avant. Je viens de réussir un bon coup droit, j’ai gagné un rallye difficile, mon adversaire fait beaucoup de fautes en revers, une petite lumière me réchauffe le cœur et je suis capable de revenir dans le match.

L’habitude d’avoir des intentions claires dans mes frappes, la faculté d’être « présent » sur le court en permanence, la capacité de résilience en match et de sortir de moments de frustration sont des leviers de performance.

De la même façon que devenir fort techniquement ou physiquement prend du temps et nécessite un travail qualitatif, devenir fort mentalement constitue un long processus.

Sortez de votre zone de confiance pour mieux vous connaitre !

Rédacteur

Pierre Bayssat : Pendant 5 ans professeur d’EPS en lycée  j’ai tenté de transmettre le goût de l’activité physique au plus grand nombre.
Ma passion pour la performance m’a ensuite poussé vers le tennis, je me suis alors orienté vers l’entraînement et la formation du joueur
J’ai donc passé les brevets d’état 1er et 2eme degré, enseigné le tennis en club puis la FFT m’a sollicité pour devenir entraîneur fédéral Je m'épanouie aujourd'hui en tant que directeur adjoint de la marque Tecnifibre