Comment bien se préparer pour un tournoi important ? par Philippe Dehaes

Share :

Chez les amateurs comme chez les professionnels, la gestion du calendrier de tournoi est importante. Voici quelques conseils qui vous permettront de vous présenter dans les meilleures conditions pour aborder votre objectif de l’année.

LES SEMAINES AVANT LE TOURNOI

Entraînez-vous tennistiquement

Nous avons vu dans un article précédent comment étudier votre profil de joueur.

Au sein de votre club, prenez rendez-vous avec un des coachs pour mettre au point votre système de jeu. Attention il ne sert à rien d’essayer des changements techniques importants car vous n’aurez pas le temps de les corriger.  Entraînez-vous à mettre en place des situations de jeu qui amélioreront votre compréhension tactique du jeu. Travaillez sur vos coups forts et surtout comment les utiliser. Frappez beaucoup de balles et mettez de l’intensité dans vos entraînements. Prévoyez au moins 5 séances.

Préparez-vous physiquement

Toujours dans le cadre de votre organisation familiale et professionnelle, il serait opportun de vous préparer physiquement.  En effet si vous souhaitez jouer la finale, il faudra gagner quatre matchs au moins pour atteindre le nirvana. Chaque cas étant différent (âge, poids, niveau, antécédent médicaux…) je vous invite à prendre les conseils auprès d’un coach physique qui pourra vous faire un programme sur mesure en fonction des ces différentes caractéristiques et du temps que vous désirez y consacrer.

Jouer des tournois de préparation

Après vos semaines de préparation physique et tennistique, vous allez mettre tout cela en musique.

Pour être un bon compétiteur il faut joueur des matchs, beaucoup de matchs.

C’est la compétition qui construit le joueur de tennis. Que vous soyez un routinier ou un amateur prenez la peine d’expérimenter votre stratégie « pour du beurre ».

Inscrivez-vous les semaines précédentes dans d’autres compétitions pour rôder vos schémas tactiques et vos rituels de concentration.  Même si vous attentes sur ce tournoi seront moins importantes, il faudra quand même jouer le jeu à 100% pour rendre ce test le plus réel possible. Essayez de vous faire accompagner par une personne d’expérience (idéalement votre coach) qui vous donnera un feedback sur votre prestation. En effet, l’expérience nous apprend qu’un joueur manque souvent d’objectivité lorsqu’il analyse son match.

Preparation tennis

 

Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.
Bertolt Brecht
Auteur

LE JOUR DU MATCH

Préparez votre sac

C’est un des rituels dont il ne faut pas négliger l’importance.  Ne préparez pas vos affaires à la hâte ou en état de stress.  Votre sac doit prévoir :

  • 2 raquettes aux grips et cordages neufs
  • Une serviette
  • De quoi boire et vous alimenter
  • Des balles en bon état
  • Une petite trousse en cas de blessures
  • Des vêtements de rechange si vous transpirez beaucoup.

Prévoyez votre match dans votre agenda

Vous travaillez beaucoup et vous êtes sous pression au boulot. Dès lors, il vous semble impossible d’arriver dans les meilleures conditions à l’heure H. Il vous faudra pourtant prendre les dispositions nécessaires pour ne rien prévoir au moins 2 heures avant. Il faut une zone tampon entre le moment où vous quittez le travail et vous allez monter sur le terrain. Cette période est cruciale car vous allez faire les trois choses suivantes :

  • Manger calmement avant d’arriver au club
  • Une fois arrivé au club suffisamment tôt, imprégnez vous de l’atmosphère du tournoi (y-a-t-il du retard ? sur quel terrain je vais jouer, sur quelle surface…)
  • Etudier les conditions de jeu (extérieur/intérieur, vent, soleil, bruit, éclairage etc…)
  • Vous échauffer physiquement (chevilles, genoux, hanches, poignets, épaules, nuque)
Daniil Medvedev training

N’étudiez pas le tableau

Même si votre catégorie est relevée et que de nombreux bons joueurs trustent le titre, n’oubliez jamais qu’il ne faudra pas battre tout le monde !!

Ne perdez pas d’énergie à étudier tous les cas de figure. Restez concentré sur votre routine, votre système de fonctionnement et votre adversaire du jour. Si ce dernier est vraiment mieux classé que vous, que votre chance de gagner est de 1 sur 10 et bien c’est peut-être aujourd’hui que vous créerez l’exploit car ne l’oubliez pas, vous vous y êtes préparé et rien ne résiste au travail !

Apprenez à être performant

C’est la règle fondamentale à comprendre : le résultat de votre match, à savoir le score, sera directement lié à votre niveau de performance. 

Pendant le match vous devez rester concentré sur les schémas tactiques qui vous font bien jouer. Ne soyez pas focalisé sur le score qui pourrait vous crisper si vous êtes mal mené ou vous déconcentrer si vous êtes entrain de dérouler.

Etre performant c’est ne jamais sortir mentalement de son match afin d’arriver à faire la différence sur les points importants, ne jamais se décourager même si la situation semble compromise et toujours chercher des solutions tactiques pour gagner chaque point en respectant scrupuleusement les règles que vous aurez définies et cela peu importe le score.

Alimentez-vous pendant le match

Pensez à vous alimenter pendant le match. Rappelez-vous que 1% de la perte de poids de votre corps en eau diminue de 10% la performance ? Prévoyez une boisson énergétique et de l’eau, en plus de bananes ou autres barres énergétiques.

 

#FightSmart!

Philippe Dehaes, Daria Kasatkina coach

Philippe Dehaes

Après avoir coaché de nombreux joueurs belges comme Xavier Malisse, Kristoph Vliegen ou Christophe Rochus, ainsi que l’équipe nationale de Coupe Davis de 2006 à 2008, Philippe Dehaes est aujourd’hui coach de Daria Kasatkina, l’étoile montante du tennis féminin.