Comment les joueurs préparent la saison sur gazon

Share :

La saison sur herbe vient de débuter avec Wimbledon qui se profile à l'horizon. Olivier Malcor, coach fédéral, nous explique comment il prépare ses deux joueurs à cette période courte de l'année

La saison sur herbe vient de débuter avec comme point d'orgue Wimbledon qui se profile à l'horizon . 
Pour chaque joueur cela reste un moment particulier dans la saison que de fouler le gazon londonien. 
Il y a bien sûr le tableau final à Wimbledon mais pour mathias Bourgue et Tristan Lamasine il faudra d'abord passer par les qualifications à Roehampton .

Comment se préparer du mieux possible pour jouer sur herbe ?

Pas sur qu'il y ait de recette miracle. 
Déjà il faut savoir qu'il y a quand même globalement des jeux qui s'adaptent plus facilement à cette surface. Si vous avez de grandes préparations, que vous n'êtes pas un bon serveur et que votre frappe de balle est très liftée, vous partez avec un petit handicap. 
Mais cela est quand même moins vrai depuis une dizaine d'années car le gazon est moins rapide et le rebond plus haut qu’avant. Il est plus simple aujourd’hui de jouer " son" jeu "et jouer du fond de court. 

Le plus délicat à apprivoiser quand vous mettez les pieds sur cette surface reste le déplacement
On a vraiment l'impression lors des premières séances de marcher sur des œufs. Il faut adapter son petit jeu de jambes. 
Les grandes courses avec glissades sont à proscrire sinon il est très difficile de revenir dans le point. Bien bouger est une obligation sur gazon.

Comment se préparer du mieux possible sur gazon

 

Sur le plan tactique il faut penser le jeu un peu différemment, chercher votre côté "joueur" et être percutant afin de prendre l'ascendant rapidement dans l'échange. L'entrée de point avec service et retour est capitale. Le retour est d'ailleurs l'élément clé aujourd'hui du tennis moderne. 

Du côté des garçons (Tristan Lamasine et Mathias Bourgues, NDLR), notre programmation et les objectifs de classement font que Wimbledon n'est pas une priorité. En effet, il faut savoir faire des choix car la saison est longue... 

Ils joueront les Challengers de Lyon et Blois sur terre battue puis dès que ce dernier sera terminé, en fonction des résultats, nous irons certainement quelques jours sur le magnifique site à Deauville, l’un des rares clubs sur Gazon en France. 

À partir de ce moment-là nous mettrons l'accent sur un travail physique spécifique de réactivité et d'explosivité du bas du corps .

Quelles sont les conséquences physiques engendrées par la baisse du centre de gravité et la multiplication des pas de freinage ?

  • Multiplication des sollicitations excentriques des extenseurs du membre inférieur (quadris),
  • Stabilisateurs du bassin (Petits, Moyens et Grands Fessiers) et fléchisseurs du membre inférieur (ischios) qui travaillent dans des angulations différentes du reste de la saison
  • En amont : accentuer le travail des plans postérieurs sur toute la course des groupes musculaires
  • Multiplier le travail de fentes à poids de corps
    • Travail de fréquence avec une échelle de rythme 

 

entrainement gazon tennis

Côté tennis, il faut prendre des repères de schémas propres à vos forces, s'habituer aux rebonds et travailler les 2 premiers coups de raquettes (service, 2ème coup, retour, 2ème coup) seront au programme. 

Pour Mathias Bourgue et Tristan Lamasine, il y aura des similitudes dans les schémas et les séances. Il faudra orienter le travail sur la qualité de service et faire le jeu avec le coup droit.

Pour cela les premiers jours seront consacrés au travail classique de gammes fermées, puis gammes en mouvements, il faudra passer surtout du temps sur le service et le retour. Le meilleur exercice reste à mon avis de jouer des points à thème.

Il me semble que l'on joue trop de match d'entraînement sans véritable démarche de progrès. 
Ex: 

  • Je vais faire un set en faisant service volée sur chaque première. 
  • Je vais retourner chaque 2 eme balle dans une zone bien précise.  
  • Je vais travailler mes coups d'attaque en les suivant tous au filet

Quel meilleur exercice que d'être en situation de jeu avec des intentions bien précises ? 

Mais tout cela ne servirait à rien si mentalement vous n'abordez pas le gazon avec la bonne attitude, il est très facile de se frustrer. 
Il faudra donc être "joueur" en recherchant la notion de plaisir.

Etre créatif afin d'être efficace. 

Le plus dur sur gazon c'est d'adapter ses déplacements. On passe de grandes glissades à des petits pas et ce n'est pas évident.
Jérémy Chardy
Joueur professionnel

Rédacteur

Olivier Malcor : Entraîneur nationnal depuis 2014 au centre national d'entraînement de la FFT en charge des espoirs. Ex #160 mondial, vainqueur en tant que coach du Double Messieurs à Wimbledon avec Arnaud Clément et Mickael Llodra.